Autres formations possibles

Exemples d’autres formations possibles:

Selon les demandes, d’autres formations peuvent être mises en place. 

Il peut sagir de formation pour les institutions (personnel d’hôpitaux etc.), de formations complémentaires sur des sujets spécifiques ou des formations destinées à certaines professions.


I. Formation à destination des institutions:

Exemple 1: Lutilisation des thérapies brèves en pratique psychiatrique

De nombreux patients, généralement atteints de troubles anxieux ou dépressifs occupent du temps et des ressources soignantes, cela provoque un surbooking médical et soignant se traduisant par une augmentation régulière du délai de réponse aux demandes de rendez vous. Parallèlement, les équipes médicales et infirmières souhaitent enrichir l'éventail des réponses thérapeutiques proposé aux patients, et tout particulièrement à ceux présentant des troubles anxieux réactionnels liés à des facteurs de stress et/ou des troubles somatoformes. Cette formation vise donc à permettre, aux soignants qui le souhaitent, d'acquérir de nouveaux outils thérapeutiques, répondant aux besoins de certains patients.Elle s’adresse aux professionnels soignants en psychiatrie (Psychiatres, psychologues, IDE, Assistantes sociales, Cadres etc…) en hospitalier ou ambulatoire. Son objectif est de leur apprendre à acquérir des outils issus des thérapies brèves pour les intégrer à leur pratique courante auprès des patients. 

Ces thérapies fondent leurs origines dans la rencontre entre les travaux d’Erickson et l’école de Palo Alto (Bateson, Watzlawick…). Elles ont donné diverses « écoles » dont les modèles, loins d’être incompatibles ou exclusifs les uns des autres, se complètent mutuellement, permettant au thérapeute d’avoir « plusieurs cordes à son arc ». Elles ont des principes qui peuvent avoir une très grande utilité dans leur application pratique auprès de patients souffrant de troubles dépressifs, troubles anxieux, troubles « de l’adaptation », difficultés de couple ou familiales, deuils pathologiques, psychotraumatismes…

Public: Soignants en psychiatrie (hospitalière ou ambulatoire).

Durée: 4 jours Nombre de participants: entre 12 et 24.

En option: perfectionnement révision supervision en 4 jours supplémentaires

Prix par journée quelque soit le nombre de participants. (Nous contacter pour toute demande)

Cette formation a déjà été effectuée pour l’hôpital Ravenel (88) en deux fois quatre journées.


Exemple 2: Supervisions / Intervisions / Communication thérapeutique

Pour une équipe soignante, une équipe éducative, sociale ou autre. Dans les métiers d’aide et d’accompagnement  on est parfois pris dans des émotions difficiles, dans des situations relationnelles pas toujours faciles à gérer. Pouvoir parler des cas difficiles et de ce qu’on ressent, réfléchir en équipe et avec un professionnel à la façon dont on peut s’y prendre sur le plan relationnel, comment communiquer, comment écouter efficacement et orienter la relation pour qu’elle soit aidante sans épuiser l’aidant.

Public: équipe de soins, équipe éducative, sociale ou de toute autre forme d’accompagnement ou de relation d’aide.

Durée:1 journée ou 1/2 journée ou plusieurs demi-journées (à définir selon les besoins et demandes)

Nombre de participants: 10 à 15 maximum.

Prix par demi-journée quelque soit le nombre de participants. (Nous contacter pour toute demande)

Ce genre de supervision a déjà été effectuée pour des soignants l’hôpital Ravenel (8 demi-journées), pour des interprètes et accompagnants de l’URAPEDA (Union Régionale de Parents d’Enfants Déficients Auditifs)


Exemple 3: La communication thérapeutique

Et s’il existait des outils simples, efficaces et accessibles pour savoir mieux communiquer ? Et si ces outils, issus des thérapies brèves (ces thérapies qui mettent la qualité de la communication au centre des préoccupations) pouvaient être regroupés de façon claire, concise mais précise au sein dune formation ? Il est alors vraisemblable que la relation soignant-soigné, dont on nous parle tant pendant nos études sans jamais nous donner d’outils concrets pour y faire face, y gagnerait en qualité et en humanité.

Les soignants « non-psy » sont les premiers concernés : ils y trouveront de quoi mieux soigner un patient dans sa globalité, avec son corps, sa tête, son cœur, sa vie ; et exercer le métier qu’ils font déjà avec une meilleure satisfaction sur le plan humain. S’il est vrai que tout soignant communique, s’il est vrai que la façon de communiquer compte, il est légitime et nécessaire de rendre accessible des outils pour mieux le faire.

Les « psy » et autres thérapeutes y apprendront ce qui devrait se trouver avant même ce qu’on leur a appris. Car pour que la thérapie ait lieu, avant la compréhension du psychisme ou les méthodes psychothérapeutique il y l’installation d’une relation de confiance et de qualité. 

Un espace relationnel sécure reposant sur une communication efficace est à la base de tout soin réussi. Y parvenir n’est pas une question de talent, de prédisposition ou de compréhension de « grands principes ». Cela s’apprend. Je fais le pari que l’on peut le rendre même relativement simple, intéressant, ludique et pragmatique.    

Durée:2 journées  (4 pour une formation plus approfondie)

Nombre de participants: 10 à 15.

Prix par demi-journée quelque soit le nombre de participants. (Nous contacter pour toute demande)


II. Formations de « perfectionnement »:

Elles nécessiteront l’organisation logistique et l’éventuelle venue de formateurs spécialisés dans ce domaine. Elles ne pourront donc se dérouler que si le nombre de demandes est suffisant. Les places seront cependant limitées pour éviter les groupes trop importants.

Exemple 4: Hypnose et tabac

Sur deux jours, apprendre spécifiquement des techniques issues de lhypnose et des thérapies brèves pour aider le patient sur la thématique du tabagisme. Faire le  point sur les recherches cliniques pour savoir ce qu’on peut dire de juste sur les recherches concernant le tabagisme et l’hypnose. Pratiquer des exercices directement utilisables.

Durée de la formation: 2 journées.

Nombre de participants: 10-15.

Prix par journée quelque soit le nombre de participants. (Nous contacter pour toute demande).

Autres exemples:

Hypnose et douleur

Hypnose et phobies

Hypnose et troubles du comportement alimentaire

Hypnose et addictions (tabac, alcool...)

Hypnose profonde


III. Formations orientées sur des professions spécifiques:

Elles nécessiteront l’organisation logistique et l’éventuelle venue de formateurs spécialisés dans ce domaine. Elles ne pourront donc se dérouler que si le nombre de demandes est suffisant. Les places seront cependant limitées pour éviter les groupes trop importants.

Exemples: 

Hypnose en urgence et en situation aigüe: pour affronter les situations d’urgence (crises d’angoisses, douleurs aigües, traumatisme...) et les situations aigües (gestes ou examens douloureux)

Hypnose et anesthésie

Hypnose à la maternité (pour la préparation à l’accouchement notamment)

Hypnose en médecine générale

D’autres que celles proposées ici peuvent être imaginées selon les besoins...

infos@institut-uthyl.com © Institut UTHyL 2014