Premier prix

blog image

Premier prix

En parlant d’hypnose et de recherche…

Le poster ici présent a été réalisé par Marie Collinet et ses collaborateurs.

Marie est neuropsychologue, elle travaille à Verdun au centre hospitalier Saint-Mihiel, et elle est une élève de l’institut UTHyL puisqu’elle a été formée l’an dernier quand nous nous sommes rendus avec Amélie, Julie et Guillaume pour y former une quinzaine de psychologues de cet hôpital.

Et non seulement elle s’est mise à pratiquer mais aussi, et immédiatement, à inclure l’hypnose dans son activité de recherche…

Et ce poster à reçu le premier prix du 3ème CNCC: le congrès NAtional de Neuropsychologie Clinique ! Il a donc suscité beaucoup d’intérêt chez les collègues neuropsycho…et ne fait qu’ouvrir des perspectives de recherches ultérieures.

Le contenu?

Eh bien il s’agit d’un cas clinique. C’est M. F. qui a 55 ans et a été victime d’un accident qui lui a laissé des séquelles cérébrales, avec notamment une grosse atteinte de la mémoire…

Ajoutons que, comme dans de nombreux cas, les prises en charge classique de remédiation cognitives ont leur limites…ou, comme ici, échouent…

L’hypnose modifierait-elle les compétences chez ce patient malgré les séquelles objectives de certaines zones du cerveau?

Eh bien oui. M. F stocke, consolide et se remémore mieux les informations sous hypnose que hors hypnose. Il est également plus calme, la vitesse de traitement de l’information en est ralentie mais il est moins anxieux et ne se sent pas en échec dans ces conditions de « testing » (ce qui est un phénomène fréquent et limitant de ces situations…)

En état hypnotique, le patient modifie ses ressources attentionnelles, il est capable d’accéder à des souvenirs récents auxquels il n’avait pas accès en condition « normale »…

Il semble que l’hypnose permet d’accéder à des « voies » cognitives différentes pour apprendre, stocker ou accéder à des souvenirs dont on n’a pas conscience en temps normal…

Cependant, les apprentissages ne se maintiennent pas chez ce patient en dehors de l’état hypnotique…

Ce poster ouvre bien sur beaucoup de questions, auxquelles Marie répond un peu en présentant un nouveau cas dans le prochain poster soumis à publication et les recherches à venir, mais je ne vous en dis pas plus évidemment.

 

Bref, clinicien ou chercheur, l’hypnose peut vous intéresser à plus d’un titre (<—– ceci n’est pas de la pub, pas besoin car la formation est déjà complète, liste d’attente pour l’an prochain !).

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou pour partager vos intérêts autour de ces questions…

Envie d’en parler: on en discute sur Facebook ici

 

Le poster en plus grand

Laisser un commentaire